Presentation Jade

«A l’origine était la Danse, et la Danse était dans le Rythme

 

et le Rythme était Danse.

 

 

Au commencement était le Rythme, tout s’est fait en lui,

 

sans lui rien ne s’est fait.»

 

 

Serge Lifar

 

 

 

Pour la petite histoire, JADE est partie du mot JHADE, de part l'enseignement que Maria MENDY souhaitait transmettre a ses élèves. «J» comme Jazz, «H» comme «Hip Hop», «A» comme «Afro», «D» comme «Danse», «E» comme «Enseignement».

Professeur diplômé d'état en danse jazz.

Danseuse, interprète pour différentes Cie professionnelles.

Artiste chorégraphe de sa propre Cie

 

Très jeune, Maria s’intéresse à différents styles de danse et notamment à toutes formes d’expressions urbaines comme le Hip Hop ou le break. Toutefois, elle n’oublie pas pour autant ses origines sénégalaises et se passionne pour les rythmes africains de son enfance.

 

Son énergie et son enthousiasme poussent rapidement la municipalité de Guyancourt, où elle a grandi, a soutenir et à promouvoir la création artistique de Maria.

Ainsi, en 1996, elle crée l’association de danse Jade qui lui permettra dans un premier tempsdeporter et développer ces créations qui sont d'une grande diversité chorégraphique, scénographique et esthétique.

Sans faire de bruit Maria MENDY a suivi sa route qui l'a mène tout droit à son rêve: devenir une professionnelle de la danse.

Toujours soutenue par la ville de Guyancourt, elle reçoit en 2002 un flambeau de la culture qui marque à la fois son talent, sa persévérance et son engagement pour la jeunesse. Cette distinction est officiellement remise pour sa chorégraphie «Gorée», par ailleurs primée lors des rencontres de la fédération française de danse par une médaille d'argent.

En 2008 nouveau flambeau de la culture pour elle et ses danseurs de la Cie.

En 2011 elle est nommée citoyenne d'honneur. Une médaille attribuée par la ville, exprimant la gratitude de la collectivité à des femmes et des hommes qui contribuent au développement et au rayonnement de la commune par leur engagement.

Depuis elle ne cesse d'évoluer dans le milieu de la danse. Sa créativité lui vaudra d'être lauréate de concours et battle chorégraphique et portera avec elle, son groupe hors des murs de la ville nouvelle.

En 2013, elle y croit vraiment et créee sa propre Cie de danse avec des danseurs qui la suivent depuis ses débuts. La grande majorité d'entre eux ont démarré la danse avec Maria. Les théâtres commencent à lui ouvrir les portes et notamment le théâtre de la ferme de Bel Ebat à Guyancourt qui diffusera sa première création en tant que professionnelle en juin 2013.

Les créations de Maria sont un parfait mélange de différents styles de danse comme le hip hop, le break mais aussi la danse africaine, contemporaine, jazz et afro-jazz. Ces différentes influences sont les fruits de son métissage